Recherche

UT

Université du Travail

L’Université du Travail dans sa globalité...

Mercredi, 18 Juillet 2007 10:00

Vaste institution d’enseignement créée il y a plus de 100 ans par la Province de Hainaut en la personne de Paul Pastur, elle rassemble trois écoles secondaires et cinq écoles de promotion sociale.

L’originalité de ses méthodes en fait une oeuvre remarquée en Belgique et dans le monde entier...

Aujourd'hui, l'Université du Travail

  • est le plus important complexe d'enseignement sur la région de Charleroi. Elle rassemble 10.000 étudiants/élèves et professeurs répartis sur 6 campus

  • constitue un des fleurons de l'enseignement provincial, sous la présidence directe de Yves Lardinois, dont le cabinet est situé sur le Campus Roullier

  • joue un rôle majeur dans la vie socio-culturelle de la région carolorégienne par ses bibliothèques et la présence du BPS22, le musée d'Art Contemporain de la province de Hainaut.
 

Handy Days à l'IPSMa PS

Mercredi, 10 Décembre 2014 16:36

Projet de sensibilisation au handicap et à l'handimanagement dans l'enseignement supérieur, les Handy Days permettent aux étudiants de se mettre dans la peau d'une personne en situation de handicap.

 

Capture décran 2014-12-10 à 16.44.11

 

Parcours en chaises, à l'aveugle ou handisport, les ateliers mettent les étudiants en situation.

Ces journées "pas comme les autres" sont une coorganisation de la Province de Hainaut et de l'asbl horizon 2000. l'awiph collabore également au projet.

L'objectif principal des Handy Days est d'atténuer les craintes, l'être humain ayant peur de la différence et de l'inconnu que le handicap peut présenter.

Outre le fait d'ouvrir l'esprit des étudiants "ordinaires", Handy Days veut permettre aux personnes en situation de handicap d'intégrer le marché de l'emploi.

 

Handy Days

Vendredi 12 décembre à l'IPSMa PS | 9h > 16h   

 

Projet "12 semaines" à l'IJJ

Vendredi, 05 Septembre 2014 13:16

Parmi les actions pédagogiques de cette rentrée, soulignons le projet "12 semaines", mis en place dès ce mois de septembre par l'IJJ pour ses élèves.

Déjà inscrit dans un processus social depuis de nombreuses années, l'IJJ, une école à discrimination positive, organise notamment des classes de devoirs et favorise l'intégration d'élèves à mobilité réduite.

 

 

L’Institut Jean Jaurès veut constamment aller plus loin en centrant sa pédagogie sur l'élève.

 

A l'origine de ce nouveau projet, un constat : les échecs en 1ère et 2ème années secondaires sont nombreaux.

Comment remédier à cette situation préoccupante ?

 

Entre le primaire et le secondaire, le fossé est parfois très large pour certains élèves. L'an dernier, dans le cas d'une classe de première année, sur 23 élèves, 13 ont été orientés vers une 1ère complémentaire...

 

Par ailleurs, les méthodes d'apprentissage, l'organisation quotidienne très dense, les rythmes saccadés ou le nouveau vocabulaire propre à chaque matière désraçonnent les jeunes élèves et les soumettent à certains risques - décrochage, stress, échecs...

 

466926 361538313925028 300155723 o 

 

Les points de repère sont trop peu nombreux, les "terrains de rencontre" entre les matières sont inxestants. 

 

Lire la suite... [Projet "12 semaines" à l'IJJ]